Itinéraire de randonnée jusqu’au Piton des Neiges

Pour passer un séjour inoubliable sur l’île de la Réunion, de nombreux vacanciers décident de faire l’itinéraire de randonnée jusqu’au Piton des Neiges. Si l’aventure semble intéressante, elle requiert néanmoins une bonne préparation et la connaissance des différentes traversées, afin de vivre une meilleure expérience.

Qu’est-ce que cette randonnée ?

La randonnée du piton des Neiges fait partie des activités les plus prisées de la Réunion. Les touristes qui empruntent le circuit ont pour objectif d’atteindre le sommet du piton des Neiges, haut de 3 070 m. Ce dernier est en effet le point culminant de l’archipel.

Pour y accéder, les randonneurs peuvent passer par différents circuits, une occasion unique d’avoir une vue époustouflante à 360° sur le paysage environnant. De là, il est possible d’observer les trois cirques qui entourent le sommet.

Où se trouve-t-elle ?

L’itinéraire de randonnée jusqu’au Piton des Neiges se trouve sur l’île de la Réunion. Elle mène vers la partie centrale de l’archipel. Avec l’érosion, cette partie de l’île est divisée en plusieurs enceintes naturelles.

Le Piton des neiges est bordé au sud par Cilaos, au nord-est par Salazie et nord-ouest par Mafate. Le point culminant sépare ainsi les communes de Cilaos et de Salazie. Il faut noter que les galandages âpres de ces circuits rendent l’accès à ces territoires très complexe. On peut donc retenir que le parcours se situe dans le département d’outre-mer, plus précisément à l’ouest de l’Océan indien.

Comment y accéder ?

Pour accéder au Piton des neiges, les randonneurs ont le choix entre 2 circuits.

À partir de Cilaos

Le départ est effectué depuis le parking du Bloc. Cette zone se trouve à 3 km du centre et est ralliée par des bus. Vous avez le choix de vous y rendre avec votre propre véhicule. Toutefois, la première option est à privilégier pour éviter certaines déconvenues. Une fois au parking, il faudra parcourir un sentier raide, mais rempli de troncs d’arbres et de racines. Il mène vers le gîte de la caverne Dufour.

C’est à partir de ce point qu’il est possible de se rendre vers le sommet via un chemin accidenté où la progression est plus difficile.

Depuis Salazie

Le point de rendez-vous est la marine annexe d’Hell Bourg. À partir de cette position de départ, les randonneurs se rendent vers le gîte de Bélouve, suivant une progression en hauteur. Ils devront ensuite arpenter une descente moins abrupte qui conduit à la caverne Dufour.

C’est le parcours conseillé pour ceux qui veulent se tester sur différentes altitudes. Une fois à la caverne, la trajectoire empruntée pour se rendre au point culminant est le même que celui décrit dans le premier circuit.

Quel est le niveau de difficulté?

Populaire pour son impressionnante hauteur, le Piton des Neiges suscite la curiosité de plusieurs visiteurs. Il faut cependant noter que même si son ascension ne requiert pas certaines aptitudes en alpinisme, l’activité reste très physique.

La plupart des touristes, curieux du panorama splendide qu’offre la vue depuis le mont n’hésitent pas à tenter l’aventure. Entre le refuge et le gîte de la caverne de Dufour, l’ascension devient plus raide. Néanmoins, l’étape la plus redoutée se trouve sur le sentier menant au sommet. Vous devrez évoluer sur des blocs de laves avant d’accéder aux lapillis. Les glissades sont donc fréquentes lorsque la zone est humide. Pour une meilleure expérience, optez pour une visite lors des beaux jours.

Combien de temps pour la faire ?

Le temps mis par les touristes pour parcourir l’itinéraire de randonnée jusqu’au Piton des Neiges dépend en grande partie du circuit emprunté. L’accès le plus rapide est celui partant du Bloc de Cilaos. Il s’étend sur 8 km et peut être fait en 4 heures.

Cependant, dans certains cas, le temps prévu peut être plus important. Au cas où vous préférez passer par la commune de Salazie, la traversée s’étend sur 18 km. Il faudra donc prévoir 3 heures de plus pour arriver au point culminant de la Réunion. Ce chemin est prisé par ceux qui ont un penchant pour les pentes douces.

Quels paysages admirer sur le mont ?

La montée vers le volcan permet d’admirer différents paysages de la Réunion. À 2 632 m d’altitude par exemple, les visiteurs ont un magnifique aperçu sur le fond du cratère, une caldeira, ainsi que ses escarpements verdoyants. Une fois au sommet, c’est une visualisation à 360° sur les cirques de Mafate, Salazie et Cilaos qui est offerte aux randonneurs. Le Gros-Morne, la Roche Écrite, et le Grand Bénard peuvent également être contemplés à une certaine hauteur. Entre les trajets qui conduisent vers le mont, c’est une forêt atypique que les excursionnistes auront le privilège de découvrir.

Quelles sont les précautions à prendre ?

Pour une aventure sur les enceintes naturelles de la Réunion, il est important de bien s’équiper pour aller au bout de votre randonnée.

Avant tout, gardez à l’esprit qu’il fait toujours froid à certaines altitudes. Ainsi, s’habiller convenablement est recommandé pour ne pas avoir un sentiment d’inconfort au cours de l’activité.

Pensez également à investir dans de bonnes chaussures et à les porter sur quelques kilomètres avant de partir en vacances pour qu’elles se “fassent”. Autrement, vous risquez soit de vous fouler une cheville, soit de’attraper des ampoules.

Si vous choisissez de bivouaquer, il vous faudra une bonne tente de randonnée ainsi qu’un sac de couchage suffisamment chaud.

Enfin, autre précaution à prendre est d’emporter systématiquement avec vous 1 à 2 litres d’eau par personne pour ne pas vous déshydrater. De même, pensez à amener de quoi manger pour pouvoir reprendre des forces au besoin (barres énergétiques, noix, raisins secs, biscuits…).

D'autres informations utiles sur La Réunion :